Crédit : Eric Bannwarth

Tout le plateau aérien

Immatriculation : F-AZZK

Base : Anvers

Propriétaire: Rick van der Graaf

Créé en 1943, le Yak-3 entra en service en 1944.

Bien que propulsé par le même moteur que le Yak-9, il était plus léger, plus petit, plus facile à piloter et à prendre en mains même pour des débutants. Il se montra excellent en combat rapproché, surtout à une altitude inférieure à 12500 pieds. En juin 1944, une bataille aérienne opposant 18 Yak-3 à 24 avions allemands se solda par un score 15-1 en faveur des russes !

En décembre 1944, le célèbre régiment Normandie-Niemen fut rééquipé avec des Yak-3 : ils leur devront leurs dernières 99 victoires (sur 273). Staline offrit à chaque pilote du “Neu-neu” le Yak-3 qu’il utilisait personnellement, en remerciement des services rendus. Leur retour eut lieu le 20 juin 1945 et 38 exemplaires furent ainsi obtenus par la France.

Depuis 1991, l’usine Yakovlev construit de nouveaux Yak-3 d’après les plans d’origine. C’est d’ailleurs avec un de ces Yak-3U PW modernes que le record du monde de vitesse pour un avion à pistons de moins de 3000 kg a été établi le 10 octobre 2011 aux USA, atteignant la vitesse de 655 km/h sur un parcours de 3 km.

Piloté par Rick van der Graaf, son propriétaire, ce Yak-3 est motorisé par un Pratt & Whitney R-2000.