Crédit : Collection Canu

Tout le plateau aérien

Immatriculation : F-AZLY

Base : Yvetot

Propriétaire : Stéphane Canu

Réplique construite au Texas par un Français (Jean-Marie Garric et sa société Garric Warbirds) au début de l’année 2000, il fut importé en France début 2003 pour Jean-Luc Langeard. Accidenté le 11 avril 2003, lors de son premier vol, il fut revendu au collectionneur normand Jean-Luc Canu.

Ce dernier renvoya le fuselage chez son constructeur pour qu’il soit redressé sur le bâti de construction original, les ailes confiées à un chaudronnier normand, et un nouveau moteur V-12 Allison, fut retrouvé et expédié aux USA pour y être révisé.

Tous les éléments ont ensuite été confiés à la société Aéro Restauration Service de Bruno Ducreux (à Dijon), pour installation des systèmes et mise en ordre de vol.

Le 2 aout 2009, il s’envola de nouveau arborant les couleurs du prototype du Yak 3/VK-107A qui était sorti de l’usine Yakovlev en avril 1945.

En 2014, il sera repeint aux couleurs du Yak de Roger Sauvage, pilote du Normandie Niemen aux 15 victoires.

Pour remercier l’unité française de sa participation au conflit, Josef Staline avait donné un Yak-3 à chaque pilote du Normandie Niemen pour rejoindre la France, l’unité atterrissant au Bourget en juin1945.

Faute de pièces détachées, les Yak-3 français ne resteront pas très longtemps opérationnels, mais l’un des appareils finira dans les collections du musée de l’Air et de l’Espace…

Depuis les années 1990, Yakovlev propose toujours des Yak-3A à des collectionneurs, le Yak-3M avec un Allison V-1710 ou le Yak-3UA avec un Pratt & Whitney.