Crédit : Jean-Pierre Touzeau

Tout le plateau aérien

Immatriculation : G-LFIX

Le Spitfire Tr 9 ML407, fut assemblé en avril 1944 avant d’être livré au Squadron 485 au sein duquel il y séjourna pendant 7 mois. Au cours de cette période, il devint la monture du Néo-Zéalandais Johnnie Houlton, qui à son bord fut crédité d’une des premières victoires sur un avion allemand le 6 juin 1944. Ce Spitfire fut ensuite versé fin décembre au Squadron 341 ‘Alsace’, une unité composée de Français libres. Au sein de ce groupe, il reçut les codes NL-D et fut piloté par les Sgt Alépée et Dabos. Par la suite cet avion rejoignit les Squadrons 308 (Polonais), 349 (Belge) avant de retrouver une seconde unité française, le Squadron 345 ‘Berry’ avec les codes 2Y-A où il fut régulièrement piloté par le Commandant Gaston Guizard. Finalement au cours de ce conflit, il effectua 176 sorties opérationnelles. La guerre terminée cet avion fut stocké jusqu’en 1950, puis converti par Vickers Ltd en biplace d’entrainement pour les besoins de l’Irish Air Corps. Retiré du service en 1960, il fut ensuite utilisé comme cellule d’instruction avant d’être proposé à la vente en 1968. Après plusieurs propriétaires successifs, il fut acquis par Nick Grace en 1979 qui entama sa remise en état de vol qui intervint le 16 avril 1985. Depuis, le ML407 est toujours conservé au sein de la famille Grace qui depuis propose des baptêmes depuis leur base de Sywell. (https://www.warbirdflights.co.uk/).

 

Texte : Jean-Pierre TOUZEAU