Crédit : JP Touzeau

Tout le plateau aérien

Immatriculation : N9767

Base : Melun

Propriétaire : Association France’s Flying Warbird

 

Le Consolidated PBY « Catalina » est un hydravion militaire conçu dans les années 1930 (Premier vol : 28 mars 1935) aux États-Unis.

Il est largement utilisé pendant la Seconde Guerre mondiale, tant par l’armée américaine que par celle d’autres pays alliés, effectuant des missions très diverses (lutte anti-sous-marine, escorte de convois, sauvetage en mer, etc.).

Très fiable et capable de parcourir de grandes distances, le Catalina a été construit à environ 4 000 exemplaires, dont une partie au Canada et en URSS. Il a été utilisé par plus de 25 pays différents, y compris comme avion de transport civil. Un certain nombre d’exemplaires sont encore en état de vol, employés comme bombardiers d’eau dans le cadre de la lutte contre les feux de forêt. D’autres ont été restaurés et sont maintenus en état de vol par diverses associations. La désignation initiale de l’avion était simplement PBY (« PB » pour Patrol Boat, « Y » étant la désignation de la société Consolidated, son constructeur). Il fut surnommé « Catalina » par les Britanniques, en référence à l’Île Santa Catalina. Les avions fabriqués au Canada étaient eux désignés « Canso ».

 

Le Consolidated PBY « Catalina » qui vous est présenté a été construit à Sea Island, avant d’être livré à la « Royal Canadian Air Force » en qualité de « Canso A ». Il est alors affecté à Reykjavik (Islande) au 162 (BR) Squadron.

C’est dans cette période, le 17 avril 1944, que ce PBY-5A a coulé l’U-Boot U-342 (sous-marin allemand) en surface, au sud-ouest de l’Islande. 

En avril 1946, le « 9767 » est acquis par la « Canadian Pacific Airlines » et immatriculé « CF-CRR » où il servira pendant quatorze ans. Il changera plusieurs fois de compagnies par la suite avant de devenir propriété de « Avalon Aviation » qui le transforme en bombardier d’eau.

A la fin des années 1980, « Avalon Aviation » cesse ses activités et l’avion est stocké avant d’être acheté par « Canadian Air Legend » du Français Franklin Devaux qui l’amène en France en 1995.

A partir d’octobre 1995, le « 9767 » est utilisé pendant un an et demi pour l’émission de télévision « Opération Okavango » avec Nicolas Hulot.

Après cette période, il est repeint aux couleurs Air France, il est entre autres exposé à la place de la Concorde (Paris, France) en 1998 avant d’effectuer un vol commémoratif en mémoire de Jean Mermoz et de l’Aéropostale qui va conduire l’avion jusqu’en Amérique du sud.

En 1999, le « 9767 » revient en France où il perd son immatriculation canadienne historique « C-FCRR » pour une américaine « N9767 ».

Il y a quelques années ce « Catalina » a rejoint l’association française « France Flying Warbirds », basée sur l’aérodrome de Melun Villaroche et a retrouvé sa livrée originelle ainsi que petit à petit sa configuration de 1944.

Il est motorisé par deux Pratt & Whitney R-1830 de 1 200 chevaux.