Preloader

THE ULTIMATE FIGHTERS

>> Revenir à la vue globale du plateau aérien Paris Villaroche AIR LEGEND 2021

THE ULTIMATE FIGHTERS

Pour la première fois en France, l’exceptionnelle patrouille de warbirds « Ultimate Fighters » !
Le leader est Jon Gowdy aux commandes de « Nellie B », le très célèbre P-47 Thunderbolt (G-THUN).
Dave Puleston vole en position numéro deux dans un Spitfire Mk V (G-IBSY).
Richard Grace pilote un ME109 construit sous licence espagnole (Buchon) « White 9′ (G-AWHH) dans la position numéro trois et Andy Durston complète la formation avec « Contrary Mary », un Mustang TF-51 D (G-TFSI) en tant que numéro quatre.

Programme de vol
Après le décollage des avions, ils monteront jusqu’à environ 4000 pieds (si la météo le permet) pour obtenir le maximum d’énergie pour démarrer leur démonstration. Ici, ils se rassembleront et attendront l’instruction « début de démonstration » du directeur des vols. Plongeant rapidement en formation, la patrouille visera un minimum de 300 nœuds lors du premier passage avant d’effectuer une série de manœuvres acrobatiques à 4, comprenant des boucles et des renversements. 
Quelques passes supplémentaires et une boucle oblique placent les avions juste devant la foule. Et le son – eh bien, c’est tout simplement génial. Trois moteurs Merlin, tous avec des inflexions légèrement différentes, combinés au rugissement plus profond du Pratt et Whitney R2800 dans le Thunderbolt créent une sonorité unique. 
Après quelques minutes de manœuvres énergiques à quatre, la formation se positionne sur « l’axe B », effectuant une « pause » dynamique juste devant le public. C’est là que l’excitation monte d’un cran ! Le Spitfire et le ME109 commencent maintenant un combat aérien simulé, avec des passes d’opposition à grande vitesse et à basse hauteur. Voyons qui finira par gagner le combat ! Pendant que ce temps, le Thunderbolt et le Mustang disparaissent discrètement et grimpent en altitude.
Une fois le vainqueur du combat allemand contre allié déterminé, le Thunderbolt et le Mustang effectueront une série de manœuvres de voltige en formation serrée. S’étant séparée du Spitfire et du 109, la paire peut utiliser beaucoup plus de puissance. Lors d’un des passages, le Spitfire et le 109 poursuivront la paire américaine et se joindront lors d’un renversement. Quelques derniers passages en tant que formation à 4 verront toute la patrouille arriver pour le break et séparation, afin de s’espacer pour l’atterrissage.


Immatriculation : G-AWHH - G-THUN - G-IBSY - G-TFSI
Opérateur : Ultimate Fighters
Pilote : Richard Grace - Jon Gowdy - Dave Puleston - Andy Durston