Preloader

Morane-Saulnier MS 760 « Paris », F-AZLT

>> Revenir à la vue globale du plateau aérien Paris Villaroche AIR LEGEND 2021

Morane-Saulnier MS 760 « Paris », F-AZLT

Le 26 janvier 1953, Morane-Saulnier fit voler le prototype du MS 755 « Fleuret », un biplace côte-à-côte d’entraînement à réaction, qui fut le concurrent malheureux du Fouga Magister lors d’une commande officielle de l’Etat Français. Bien qu’il eût été éliminé, le Fleuret servi de base au Morane-Saulnier MS 760 « Paris », la firme s’étant orientée vers une version quadriplace de liaison rapide. 
Cet avion, d’abord appelé « Fleuret II » puis rebaptisé le « Paris », peut être considéré comme le premier « jet » d’affaire au monde mais aussi comme le premier avion à réaction de transport militaire. 
Le prototype initial ayant pris l’air le 29 juillet 1954, 117 exemplaires de série ont ensuite été produits, dont 26 pour l’Armée de l’Air, 14 pour l’Aéronavale, 9 pour le C.E.V (Centre d’Essais en Vol), 12 pour l’Argentine, 30 pour le Brésil (dont 10 de liaison, 12 d’entraînement et 8 de reconnaissance photo), et 26 commandes de clients civils, privés ou d’Etats. 
Performant et maniable, tout en conservant une sécurité maximale du décrochage et de la compressibilité, le Morane-Saulnier MS « Paris » sera adopté par des patrouilles acrobatiques l’Escuadrilla Aguila, l’Escadrille des Aigles de la force aérienne Argentine ou encore l’Esquadrilla da Fumaça de la patrouille acrobatique Brésilienne. 
A partir de 1982, les appareils civils en service aux Etats-Unis ont été modifiés en « Paris Jet IV », avec de nouveaux équipements. 
En juin 1997, après 38 ans de bons et loyaux services, l’Aéronautique Navale s’est séparée de ses MS 760 « Paris ». Une retraite bien méritée pour cet avion robuste et fiable dont la marine déplore seulement deux accidents graves. 
Commandés le 18 juillet 1956, les 14 MS « Paris » pour l’Aéronavale seront livrés à partir du 9 février 1959
Sa cession a été initiée courant septembre 1997 auprès des services de l’Aéronautique Navale et les appareils concernés ont été retirés du service opérationnel le 6 octobre 1997. Seuls sept d’entre eux restaient en état de vol. Sur les 14 appareils livrés à l’Aéronautique Navale, 8 étaient encore en service en 1997.
Nombre de ces avions sont encore en service de par le monde, (115 machines sur un total de 157 appareils construits volaient encore en 1989). 

Le MS 760 N° 32 est actuellement le seul exemplaire en état de vol dans l’hexagone.
Les caractéristiques principales du MORANE SAULNIER 760 PARIS : 
Nombre de places : 4
Envergure : 10 m.
Autonomie : 2heures.
Moteurs : 2 réacteurs Marboré 2C3 de 400 kg de poussée.
Vitesse de croisière : 450 km/h.


Immatriculation : F-AZLT
Opérateur : Arbor Aéro Passion
Date de fabrication : 1959