DOUGLAS DC6B – OE-LDM


DOUGLAS DC6B – OE-LDM

Le DC-6B est sans aucun doute le joyau de la couronne des Flying Bulls. Construit en 1958, l’avion a eu un passé illustre. Il a servi à des chefs d’État et à leurs invités célèbres dans le monde entier. Le DC-6B est toujours aussi impressionnant par sa taille et sa robe caractéristique des années 1950.

Ce DC-6B est réputé pour son histoire mouvementée. Fabriqué à Douglas, Santa Monica, en 1958, l’avion a été vendu à la compagnie aérienne publique yougoslave JAT. Le premier maréchal Josip Broz Tito a commandé un modèle de luxe pour lui-même et ses invités célèbres. En 1975, Tito a vendu l’avion au chef d’État zambien Kenneth Kaunda, qui a également utilisé le DC-6B comme avion de ligne de luxe – jusqu’à ce qu’il l’abandonne à l’extérieur de l’aéroport de Lusaka.

C’est là que Chris Schutte, directeur d’une petite société d’aviation à Windhoek, en Namibie, l’a trouvé, et a découvert par hasard un avion jumeau ! En fait, Schutte a acheté les deux derniers DC-6B restants et a commencé à les restaurer. Cependant, les troubles à la frontière angolaise s’intensifiant, Schutte est contraint de vendre l’un des DC-6B, et c’est précisément à ce moment-là que les Flying Bulls font leur apparition.

En mars 2000, Sigi Angerer, pilote en chef des Flying Bulls, a repéré dans un magazine de compagnies aériennes le DC-6B à vendre en Afrique et s’est empressé de passer à l’action. Le 7 juillet 2000, l’avion décolle de Windhoek à destination de Salzbourg. Le vol a duré 28 heures, avec 4 escales, sans aucun problème. En 2001, la restauration commence et après des milliers d’heures de travail, le DC-6B quitte l’atelier dans toute sa splendeur trois ans plus tard.

Enregistré sous le nom de « Fish Eagle » sous le numéro d’immatriculation V5-NCF en Namibie, l’avion a reçu le numéro d’immatriculation américain N996DM peu de temps après son transfert en Autriche. Treize ans plus tard, le DC-6B a finalement reçu la citoyenneté autrichienne et opère désormais sous l’immatriculation autrichienne OE-LDM, ce qui en fait le premier DC-6B à recevoir un code autrichien.

Le premier DC-6B à recevoir un code autrichien fascine depuis son arrivée, avec un intérieur flambant neuf, quatre nouveaux moteurs et les technologies les plus récentes. Tout le monde s’accorde à dire que le DC-6B est en meilleur état aujourd’hui que lorsqu’il a quitté son berceau de Douglas en 1958. 


Type d'avion : Fighter
Opérateur : Flying Bulls
Date de fabrication : 1958
Numéro de série : 45563