Preloader

Corsaire Mauboussin

>> Revenir à la vue globale du plateau aérien Paris Villaroche AIR LEGEND 2021

Corsaire Mauboussin

Au début des années 1930, le constructeur Maubussin adopte pour ses modèles une architecture biplace en tandem et à ailes basses. Parmi ceux-ci figure la série des Corsaire, dont le prototype M120 a effectué son premier vol en décembre 1937 avec un 9-cylindres en étoile Salmson 9AD de 45 ch. Le concept sera décliné en différentes versions (M-121, 123, 125, 127, 129…) notamment selon les motorisations installées. Parmi la soixantaine de Corsaire construits, figure un M-125 produit en 1938 mais dont l’historique a été perdu dans les tourments de la Seconde Guerre mondiale.
Il a sans doute participé à quelques opérations de liaison à la Libération car lors de sa restauration, des cocardes françaises accompagnées de bandes du débarquement ont été découvertes sous la peinture.
Sorti d’usine avec un moteur Minié de 75 ch, ce fut l’un des cinq M-125 à recevoir un Régnier 75 ch en 1953. Il vola alors au sein de plusieurs clubs dont l’aéro-club de Romilly-sur-Seine, avant d’être récupéré en 2006 par l’association Mauboussin Aero Collection, à Troyes.
Son chantier de remise en état de vol prendra plusieurs années. Le 1er août 2018, toujours motorisé par un Régnier de 75 ch, ce M-125 Corsaire a repris l’air avec Francis Heindryckx aux commandes. Transféré sur le registre des avions de construction amateur, le Corsaire est désormais immatriculé F-PCES. Dans les « tiroirs » de l’association figure un autre Corsaire, un M-123 dont la restauration est également programmée avec cette fois un Salmson 9Adr.


Immatriculation : F-PCES
Opérateur :
Date de fabrication : 1938