Preloader

Corsair FG-1D G-FGID

>> Revenir à la vue globale du plateau aérien Paris Villaroche AIR LEGEND 2021

Corsair FG-1D G-FGID

Lorsque le Corsair Chance Vought FG-1D a été introduit en 1940, il était doté du moteur le plus puissant et de l’hélice de plus grand diamètre de tous les avions de combat de l’histoire. Le résultat de cette combinaison de moteur et d’hélice a été le premier chasseur à dépasser les 400 mph. Les Corsairs ont été construits jusqu’en 1952, ce qui a donné au type l’honneur d’avoir la plus longue production de tous les chasseurs américains à moteur à piston.
Le premier engagement de service pour le Corsair était avec le Corps américain des Marines opérant à partir de bases terrestres de fortune à travers le Pacifique, et ce n’est que plus tard qu’il a été exploité à partir de porte-avions, initialement avec le British Fleet Air Arm.
Le Corsair s’est avéré être un formidable chasseur pendant la Seconde Guerre mondiale, en particulier à travers le Pacifique, et a continué à fournir un service exceptionnel dans les années suivantes pendant la guerre de Corée.

Ce Corsair a été construit sous licence par la Goodyear Aircraft Corporation dans leur usine d’Akron, Ohio et a reçu le numéro de Bu 88 297. Il a été accepté par l’US Navy le 9 avril 1945 et livré à peine deux jours plus tard. Il a d’abord été envoyé à Guam dans le Pacifique, affectée à l’Aircraft Pool Airwing 2. L’élément suivant connu de son histoire est qu’il passa par un dépôt de réparation aux Philippines, peut-être Samar, pour des réparations en octobre 1945 et après cela a été renvoyé aux USA. Ce Corsair a ensuite passé un certain nombre d’années affecté à divers escadrons de la Réserve navale américaine et connu aussi des périodes de stockage jusqu’à ce qu’il soit finalement mis au rebut en mars 1956 avec un total de 1652 heures de vol sur la cellule. Il a été acheté par ALU-MET Smelters en janvier 1959 et a langui dans leur cour jusqu’à être sauvé un an plus tard par le légendaire cascadeur Frank Tallman. Dans son livre The Great Planes, Frank Tallman le décrit comme son avion préféré de tous les temps.
Frank Tallman s’est séparé du Corsair en 1966, et il est passé par un certain nombre d’autres propriétaires civils jusqu’à rejoindre la flotte de la Fighter Collection en 1986.
Ce Corsair est un exemple extrêmement original du type, car il n’a jamais été restauré, mais maintenu en vol toute son existence. Il a la particularité d’être l’un des rares encore à voler avec des ailes en toile.
Ce Corsair est peint aux couleurs d’une machine du British Fleet Air Arm, KD345 du 1850 Squadron dans sa livrée de décembre 1945, alors qu’ils étaient embarqués sur le HMS Vengeance de la flotte britannique du Pacifique.


Immatriculation : G-FGID
Opérateur : The Fighter Collection
Date de fabrication : 1945
Numéro de série : Bu No 88297
Livrée : British Fleet Air Arm machine, KD345