AT-11 Kansan


AT-11 Kansan

L’AT-11 était l’appareil standard d’entraînement au bombardement de l’USAAF pendant la Seconde Guerre mondiale ; environ 90 % des quelques 45 000 bombardiers de l’USAAF se sont entraînés sur des AT-11. Comme le C-45 et l’AT-7, le Kansan était une version militaire du Beechcraft Model 18, un avion de transport commercial. Les modifications comprenaient un nez transparent, une soute à bombes, des racks à bombes internes et des dispositions pour des canons flexibles pour l’entraînement au tir.

Les élèves bombardiers larguaient normalement des bombes d’entraînement de 100 livres remplies de sable. En 1943, l’USAAF a établi une norme de compétence minimale de 22 % de coups au but pour les stagiaires. Les missions d’entraînement au combat typiques nécessitaient des mesures d’évitement continues dans un rayon de 10 miles autour de la cible, avec des approches finales en ligne droite et en palier qui ne duraient pas plus de 60 secondes. Après le 30 septembre 1943, l’AT-11 transportait généralement un Norden Bombsight et un pilote automatique C-1, qui permettait à l’élève bombardier de guider l’avion pendant la course au bombardement.

Cet avion est resté inutilisé pendant 15 ans à l’aéroport municipal de Monte Vista, dans le Colorado, jusqu’à ce qu’un collectionneur californien l’achète en 2015 et le remette en état de vol. Comme il sied à un avion d’entraînement au bombardement, il est équipé de portes de bombardement entièrement fonctionnelles, de huit bombes factices dans le porte-bombes du fuselage et d’un véritable viseur de bombardement Norden situé dans la position du viseur de bombardement.
Il est maintenant base en Allemagne, au sein de la collection Luftraum Sued.


Type d'avion : Fighter
Opérateur : Luftraum Sued
Date de fabrication : 1943
Numéro de série : 4616 - 42-37620 USAAF